La Haute-Loire Paysanne|L’Allier Agricole|L’Union du Cantal|L’Auvergne Agricole|Le réveil Lozère|L’union Paysanne

Presse Agricole du Massif Central

L’actualité de votre Hebdo

Maec en vallée du Lot : dernière année de contractualisation

07 février 2017 à 15:22
Formation sur la reconnaissance des végétaux.

Une réunion de présentation s’est déroulée à Barjac le 24 janvier à destination des agriculteurs de la vallée du Lot. Organisée par l’association Terres de vie en Lozère et le Copage, la présentation avait pour objectif d’informer les professionnels du monde agricole sur les aides européennes indépendantes de la Pac, débloquées depuis 2015 : les mesures agro-environnementales et climatiques (Maec).

Ces Maec, proposées par le projet agri-environnemental et climatique (Paec) de la vallée du Lot, ont des enjeux multiples : la préservation du réseau bocager et de la mosaïque des milieux, l’entretien des pelouses sèches calcaires, la préservation de la ressource en eau et le maintien de la surface en herbe et de sa richesse naturelle en biodiversité. Le territoire concerné par ces mesures s’étend sur vingt communes, soit près de 50 000 hectares le long de la vallée du Lot, du Valdonnez à l’est jusqu’au secteur de La Canourgue en limite ouest du département. Des contrats personnalisés ont été engagés depuis 2015 : 48 exploitations agricoles ont contractualisé en deux ans, pour une enveloppe d’aides de près de un million d’euros. Ces contrats concernent 2 000 hectares de surfaces agricoles et presque 70 kilomètres de haies et ripisylves. 2017 sera la dernière année de contractualisation du projet pour lequel une enveloppe financière de 400 000 euros est prévue (financements de l’Europe distribués par la Région).


A retrouver dans les pages de notre édition papier datée : jeudi 9 février 2017

Article publié le 07/02/2017 à 15:22
Auteur : Reveil Lozère

Réagissez à cet article
  • Retour
Sélectionnez votre journal

Météo

Besoin d’un renseignement ?
Contactez-nous : Presse Agricole du Massif Central