La Haute-Loire Paysanne|L’Allier Agricole|L’Union du Cantal|L’Auvergne Agricole|Le réveil Lozère|L’union Paysanne

Presse Agricole du Massif Central

L’actualité de votre Hebdo

3P : passer en collectif, pour plus d’echanges et de convivialité

27 juin 2018 à 10:14
8 porteurs de projets ont participé lundi 25 juin à la toute première session du nouveau 3P.

La première session du Plan de Professionnalisation Personnalisé collectif s’est déroulée le 25 juin au Puy en présence de 8 futurs agriculteurs.

Le 25 juin, la nouvelle formule du PPP (Plan de Professionnalisation Personnalisé) est entrée dans sa phase d’application. Ce jour-là se déroulait la toute première session du PPP collectif organisée par la Chambre d’agriculture de Haute-Loire.
Une session de 8 porteurs
de projets
8 porteurs de projets en vue d’une installation en tant que chef d’exploitation ainsi que deux agriculteurs installés depuis quelques années, Emilien Piroux et Guillaume Redon, ont participé à cette journée animée par Laetitia Pitiot et Floralie Martin, toutes deux conseillères installation à la Chambre d’agriculture.
Cette session désormais basée sur l’échange entre les différents participants a permis aux porteurs de projets de se poser les bonnes questions sur leur avenir professionnel, d’évaluer leurs compétences et de réflechir à leurs projets d’installation.
Cette journée s’est déroulée en deux temps : une matinée de travail et de réflexion collective et une après-midi davantage personnalisée.

Pour Emilien Piroux agriculteur qui participait à cette session, l’aspect collectif du PPP est un atout pour les porteurs de projets. «Chacun a la possibilité d’échanger sur le projet de son voisin. Cela permet de se poser des questions auxquelles on n’aurait pas penser et ainsi d’affiner son projet. Travailler en groupe permet de réaliser que l’on n’est pas seul à s’installer en Haute-Loire et que les projets sont très différents. C’est aussi une occasion pour ces jeunes de comparer leurs projets et pourquoi pas  de trouver de nouvelles idées. Ce nouveau 3P permet de sortir de l’individualité pour rendre le dispositif à l’installation plus convivial et plus efficace grâce aux échanges entre les porteurs de projets».
V. Gruber


A retrouver dans les pages de notre édition papier datée : mercredi 27 juin 2018

Article publié le 27/06/2018 à 10:14
Auteur : Haute-Loire Paysanne

Réagissez à cet article
  • Retour
Sélectionnez votre journal

Météo

Besoin d’un renseignement ?
Contactez-nous : Presse Agricole du Massif Central